sauvons le site actuchomage

Publié le par jean-francois hede

SAUVONS ACTUCHOMAGE !
Mercredi, 24 Septembre 2008

Ci-dessous, la Lettre d’Actuchomage adressée aux 5.000 personnes inscrites comme «membres utilisateurs» du site.

Comme nous le redoutions, jamais le niveau d’adhésion à notre association n’a été aussi faible depuis notre mise en ligne, en septembre 2004. Faible par le nombre d’adhérents. Plus faible encore par le montant recueilli en 2008 : 2.465 €.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : Nous sommes CONFRONTÉS À D’ÉNORMES DIFFICULTÉS qui nous contraindront à stopper nos activités en 2009 si nous ne redressons pas la barre rapidement.

Je vous explique simplement pourquoi.

Avec 3.000 à 3.500 € d’adhésions par an, nous ne pouvons couvrir l’ensemble de nos coûts d’exploitation : conception, hébergement et maintenance de nos trois sites Internet (Actuchomage, Inter-Emploi et Rénovation-démocratique), frais administratifs, déplacements, renouvellement de nos matériels informatiques…

Pour faire encore plus simple : Nous ne disposons même pas d’un RMI à taux plein (420 €) pour faire vivre chaque mois notre association !

Certes, celles et ceux qui ont lu le compte-rendu de notre Assemblée générale de mars 2008 savent que nous avons bénéficié d’une subvention de 15.000 € du Conseil régional d’Île-de-France en 2007 qui nous a permis de poursuivre et d’amplifier nos activités ces deux dernières années. Nous lui en sommes reconnaissants !

Seulement voilà, la convention que nous avons signée avec le Conseil régional d’Île-de-France stipule que : «La subvention accordée ne doit pas représenter plus de 40% des ressources de l’association» (charge nous revient de les compléter avec d’autres subventions et avec nos adhésions).

Et aujourd’hui, la subvention du Conseil régional REPRÉSENTE 70% de nos finances (car nous n’avons pas obtenu d’aides complémentaires de la part des organismes et institutions sollicités) !

Non seulement nous souffrons d’un important déficit d’adhésion mais, PLUS PRÉOCCUPANT, le Conseil régional peut - LÉGITIMEMENT - nous demander de rembourser le TROP-PERÇU afin que sa participation au financement de nos activités corresponde effectivement à 40% de nos ressources.

Le message est-il clair ?

Évidemment, nous n’avons pas les moyens de rembourser ce trop-perçu. Et même si nous en disposions, ce remboursement siphonnerait entièrement notre compte en banque et nous placerait alors en cessation de paiement.

Cette situation signerait notre ARRÊT DE MORT en 2009 ! Et je pèse mes mots, croyez-moi.

Le SEUL et UNIQUE moyen de nous en sortir est de bénéficier d’un VRAI ÉLAN DE SOLIDARITÉ de la part de celles et ceux qui se reconnaissent dans nos actions.

Un élan de solidarité comparable à celui qui, en 2006, m’a permis d’assurer ma défense devant le Tribunal correctionnel de Saint-Nazaire lors de «l’affaire Radiateur» (1). Dans cette procédure, je n’ai été condamné qu’à une amende avec sursis. Grâce à votre soutien financier, j’ai pu m’entourer des conseils d’un avocat expert en droit pénal et payer, entre autres, les frais de déplacement pour le procès à St Nazaire.

Je vous demande de réitérer cet effort. Pas pour me sauver la mise devant un tribunal, mais POUR SAUVER NOTRE ASSOCIATION.

L’équation est simple : NOUS DEVONS RÉUNIR autour de 15.000 € avant le 8 décembre 2008 ! Ce montant nous permettra de rééquilibrer nos comptes vis-à-vis du Conseil régional et de poursuivre sans encombres nos activités en 2009.

Cette somme est COLOSSALE pour notre association qui fédère des adhérents et sympathisants confrontés, pour nombre d’entre eux, à une grande précarité.

Est-ce à dire que la chose est entendue ?
Est-ce à dire que nous n’avons que quelques mois de sursis ?
Certainement si nous ne nous mobilisons pas !

Un espoir demeure cependant : Il suffirait que chaque personne qui fréquente Actuchomage – sur deux journées – nous accorde 2 € pour réunir 24.000 €. Nous serions alors sauvés ! Mais il s’agit là d’une projection improbable. Depuis le temps, nous savons que nous ne pouvons compter – hélas – que sur quelques centaines de fidèles parmi les fidèles. Et à 2 € par tête de pipe, nous ne pouvons espérer recueillir que 600 à 700 €.

Cependant, parmi celles et ceux qui nous lisent et nous suivent, certains ont peut-être les moyens de nous accorder une somme plus conséquente.

En qualité de Président de l’association (100% bénévole évidemment, comme l’ensemble de ses animateurs), je m’engage à verser au minimum 200 €. Je n’attends évidemment pas un effort comparable, mais je pense que certaines et certains peuvent faire un geste significatif (2).

Les autres – celles et ceux qui galèrent avec ou sans allocation chômage, avec ou sans RMI – doivent aussi participer, à hauteur de 5 € ou un peu plus si possible. Si vous êtes 300 ou 400 à le faire, la somme pèsera dans la balance.

Vous savez tout !

Le contenu de cet Appel est l’exact reflet de la RÉALITÉ, je le certifie sur l’honneur (les documents en justifiant peuvent être présentés à toute personne qui en fera la demande).

• Vous pouvez adresser vos dons à APNÉE – 25, av. Villemain 75014 Paris (chèque libellé à l’ordre d’APNÉE).

• Vous pouvez aussi effectuer un paiement en ligne sécurisé (un module Paypal est disponible sur la page d’accueil du site, en dessous de l’édito, en bas à droite).

• Vous pouvez enfin adhérer à l’association. Un bulletin est disponible dans la rubrique «Nous rejoindre, adhérer» sur la page d’accueil du site ou directement par mail à contact@actuchomage.org

N’OUBLIEZ SURTOUT PAS de joindre à votre envoi une adresse mail (inscrite au dos du chèque, par exemple) afin de vous adresser un reçu électronique (et éviter ainsi les frais postaux).

N’hésitez pas enfin à diffuser cet Appel sur les forums, blogs et sites qui, depuis 4 ans maintenant, relaient nos informations et se font l’écho de nos actions.

Toutes les semaines, un article sera mis en ligne sur Actuchomage afin de vous informer des remontées de l’opération.

Mais, j’insiste : si nous échouons, notre association mettra la clé sous la porte, nos sites ne seront plus accessibles, et les chèques déjà adressés seront renvoyés à leurs émetteurs.

JE COMPTE SUR VOUS !

Yves Barraud
Président d’APNÉE – Alternatives Pour une Nouvelle Économie en faveur de l’Emploi.
www.actuchomage.org
www.inter-emploi.net
www.renovation-democratique.org

(1) J’encourais alors 5 ans de prison et 40.000 € d’amende pour avoir laissé sur un forum du site, le temps d’un week-end, un message délictueux déposé par un Internaute inscrit sous le pseudo «Radiateur».

(2) Il va sans dire que celles et ceux qui nous ont déjà soutenus en 2008 ne sont pas concerné-E-s par cet Appel.

Publié dans emploi

Commenter cet article